Accueil  > Conseil d'expert  > Comment gérer le grand froid ?

Comment gérer le grand froid ?

Quand vous voyagez dans les régions arctiques et en Sibérie, les températures peuvent chuter très bas, aux alentours de – 35°C. Le vent et l’environnement glacés peuvent se montrer éprouvant. Aussi, lorsque l’on évolue dans ces conditions, il faut garder à l’esprit une phrase qui anime nos guides 66°Nord en Norvège, en Islande, au Groenland et au Spitzberg : « Pas de flemme en Arctique ! ». C’est effectivement interdit, question de survie.

Lac Baikal, Sibérie, Russie

Lac Baikal, Sibérie ©Natalia Kollogova

Système de vêtements 3 couches pour contrer le froid

En effet, par -20°C, -30°C, -35°C… il y a des comportements que l’on ne peut plus se permettre. Nous conseillons aux voyageurs de s’équiper selon notre système 3 couches. C’est bien avec ces couches qu’il faut « jouer » lors des randonnées.

En inactivité, nous accumulons toutes les couches, mais au fur et à mesure que nous progressons, nous nous réchauffons et il ne faut pas laisser s’installer la sueur. Car au repos, celle-ci gèle au premier coup de vent. Voilà pourquoi il ne faut jamais hésiter à enlever sa veste, ou au moins à l’ouvrir, au risque d’avoir froid et d’avoir du mal à se réchauffer.

A l’inverse, dès que l’on se refroidit il faut se couvrir à nouveau, d’où l’importance d’enlever son manteau quand le corps se réchauffe, nous sommes ensuite heureux de l’enfiler quand le corps se refroidit !

Vue sur le Lac Baikal et sous le soleil de Sibérie, 66°Nord

Vue sur le Lac Baikal et sous le soleil de Sibérie.

Mains, pieds, attention aux engelures !

Même mécanisme pour les gants. Si j’ai la flemme d’aller les chercher dans mon sac alors que je sens que je commence à avoir mal aux doigts, le risque d’engelure n’est pas très loin derrière ! Dans ce cas, la douleur est la meilleure des alarmes. Elle nous informe qu’il faut agir vite car quelque chose ne va pas. Mais parfois, il se peut que le froid ne prévienne pas par picotements et qu’il gèle les doigts ou les orteils sans crier gare. Il faut donc chouchouter ses pieds et ses mains. Voici quelques conseils du matériel à utiliser :

  • des gants ou des moufles chaudes et coupe-vent ;
  • des chaussures grand froid type Sorel, avec chaussons, pour pouvoir les retirer des bottes et les sécher le soir.

Si j’ai la flemme de sortir les chaussons de mes bottes, le risque est que l’humidité accumulée gèle le lendemain dès les premières minutes de randonnée, lorsque le pied n’est pas encore chaud. Donc… on le répète encore une fois ?

Pas de flemme en Arctique !

Emmanuelle Revol, conseillère spécialiste 66°Nord sur le lac Baïkal, russie, sibérie

Emmanuelle Revol, conseillère spécialiste 66°Nord sur le lac Baïkal

Autre conseil : dans l’idéal, prévoyez un vêtement de rechange dans votre sac à dos à la journée, pour remplacer le première couche manches longues, si toutefois elle est trempée. Prévoyez également une paire de chaussettes de rechange pour les mêmes raisons. Là encore, je ne dois pas avoir la flemme de me changer !

Et petite note : le froid à tendance à nous faire oublier la sensation de soif. Il ne faut cependant pas oublier de s’hydrater, eau chaude ou eau froide !

La vaseline, ma meilleure amie !

Sans eau, légère, ne pouvant geler, elle protège avant et répare après. Voilà c’est ma copine Grand-Froid. Avec elle, j’ai passé des moments inoubliables au Canada, en Finlande et en Islande. Et ma peau lui dit merci. Hahaha !

Découvrez ce voyage au Baikal

Bref, vous l’aurez compris, quand on grimpe dans l’Arctique l’hiver, la flemme de jongler entre les couches de vêtements, de bien se couvrir et de s’hydrater est INTERDITE. Oui ça peut sembler contraignant toute cette logistique de vêtements, mais la flemme dans les régions polaires est un luxe qu’on ne peut pas s’autoriser au risque d’avoir froid et de littéralement geler… Mais si vous respectez bien tous nos conseils, alors vous profiterez de la beauté du voyage sans ressentir le grand froid polaire.

Voir tous nos voyages en Sibérie

 

A venir : un article sur la gestion du froid et de l’humidité en itinérance !