Accueil  > Carnet de voyage  > Comment rater son voyage au Groenland ? Ou pas !

Comment rater son voyage au Groenland ? Ou pas !

Emmanuelle, conseillère spécialiste 66°Nord, a eu la chance de partir en voyage au Groenland en juillet dernier. Dans cet article, elle nous raconte de manière décalée et avec une subtile note d’humour comment rater son voyage au Groenland. Sans trop dévoiler le contenu de l’article, il apparaît bien difficile de rater un voyage au Groenland…

Voyage au Groenland d'Emmanuelle spécialiste 66° Nord

Avant mon voyage au Groenland

« Tu pars au Groenland cet été ! »

Génial ! Il se dessinait déjà dans ma tête la silhouette des queues de baleines, des icebergs gigantesques et des bateaux de pêcheurs. J’étais prête à vivre sans doute la plus belle aventure de ma carrière 66°nord. Et bien je n’étais pas au bout de mes surprises et je suis en mesure de relater en 6 points comment j’ai raté mon voyage au Groenland sur le “Trek au royaume des glaces“.

Accrochez-vous !

1. Les baleines au Groenland et leur manque de savoir vivre

J’avais l’espoir fou de voir des baleines. Des baleines, oui, d’accord, et j’en ai vu ! Mais on ne m’avait pas prévenue que je les entendrais barboter, respirer et chasser  toute la « nuit », si près des côtes. J’avais l’incroyable impression de regarder un documentaire animalier. J’ai été contrainte de leur demander poliment de bien vouloir jouer plus loin car j’avais besoin de sommeil pour attaquer les randonnées du lendemain.

baleine au groenland au milieu des icebergs 66°Nord © Laurent Andre, voyageur 66°Nord.

2. Le jour permanent : quelle plaie !

Quelle déception de ne pas pouvoir programmer sa journée en fonction de la tombée de la nuit et d’avoir le sentiment de profiter au maximum de la moindre variation de lumière. Et bien évidemment je suis partie sans masque de nuit. On ne me dit jamais rien à moi !

icebergs l'été au groenland et jour permanent © Emmanuelle Revol

3. La flore locale groenlandaise : bonjour la crise d’épilepsie

Dans mon esprit, la flore groenlandaise se résumait à une végétation très rase, voire inexistante et plutôt terne. Quel choc de constater que des fleurs aux mille couleurs poussaient partout et prenaient même vie dans les endroits les plus improbables : entre deux rochers, aux abords d’une moraine ou encore sur une plage de sable fin. Je n’étais pas préparée à tant de beauté et de finesse, j’étais à deux doigts d’abandonner les randonnées.

Trek dans la toundra au Groenland © Laurent Andre, voyageur 66°Nord.

4. La cadence de marche : rompue

Encore un point attristant, il m’était tout à fait impossible de maintenir un rythme de marche soutenu. Je n’avais d’autre choix que de m’arrêter tous les dix mètres pour prendre une photo ou profiter simplement du paysage. La raison ? Des points de vue toujours tous plus remarquables les uns que les autres. Glaciers, icebergs, faune, flore, « couchers » de soleil, tout était admirable. Alors certes, mon appareil est blindé des photos sublimes, mais en attendant moi j’ai cassé mon rythme de marche avec ces histoires !

Voyage au Groenland, vue sur les icebergs © Emmanuelle Revol

5. Le renard polaire : charmant, farouche… et espiègle !

Si on m’avait dit que je prendrai un renard polaire en flagrant délit, je ne l’aurais pas cru. Comment croire cela ! Cette petite tête de pioche tirait sur la fermeture “éclair” de notre tente messe pour sans doute dérober nos victuailles. Je nous croyais seuls au monde à notre camp de base mais il n’y avait pas moyen d’être tranquille en réalité. A notre arrivée, il est parti sans se presser, le pas victorieux, l’air contenté. Et arrogant en plus de cela !

Renard arctique au Groenland en été © Clément Josserand, voyageur 66°Nord.

6. Le rythme groenlandais : trop zen

Rendez-vous compte, il m’a fallu laisser le stress et la ponctualité de côté et je parvenais même à ne plus m’inquiéter de l’heure qu’il était. J’étais comme apaisée, hors du temps. Pour couronner le tout, je me suis laissée embrasser par la gentillesse des Groenlandais et leur profond respect de tout être vivant. La coupe était pleine.

Heureusement, le séjour a touché à sa fin et je suis rentrée. Désormais je n’ai plus qu’une idée en tête… y retourner !

 

Comme Emmanuelle, découvrez le Groenland et ses richesses avec notre circuit “Trek au royaume des glaces” ou avec nos 28 autres circuits élaborés par nos spécialistes du Groenland. Que vous partiez en groupe, à deux, en famille ou en croisière, laissez-vous guider par nos experts des régions polaires.

> Découvrez tous nos voyages au Groenland