Accueil  > Carnet de voyage  > Groenland Est Vs Ouest: le match !

Groenland Est Vs Ouest: le match !

“Cet été je vais au Groenland…”
Toute personne ayant déjà prononcé cette phrase lors d’une soirée entre amis a déjà connu le long silence et la grande incompréhension qui s’en suit dans le regard de ses compères. Ces mêmes personnes qui pensaient vous connaître et qui vous regardent désormais comme une bête curieuse ayant abusée des glaçons dans sa boisson apéritive!

Il s’agit alors de rassurer tout le monde et répondre à cette question avec réponse à choix multiples:

Pourquoi le Groenland?

Un voyage au Groenland résonne comme une aventure sur une terre à la fois mythique et mystique.
Une terre résolument sauvage où la nature règne en force et se donne en spectacle. Fjords gigantesques taillés par les glaces et déversant sur les côtes d’innombrables icebergs. Ces cathédrales glacées éphémères issues de la calotte polaire, plus grande étendue d’eau douce de l’hémisphère nord qui recouvre la grande majorité de l’île et dont le survol en avion est un moment magique et inoubliable.

Seule la côte reste partiellement exempt de glace. Cette même côte qui a été colonisé il y a quelques milliers d’années par une poignée de nomades débarqués d’Amérique du nord à la poursuite des troupeaux de rennes et de bœufs musqués. Les Inuits, peuple de chasseurs pêcheurs aux traditions ancestrales rattrapés peu à peu par la modernité, sont à eux seuls une raison justifiant un voyage si lointain. Cette culture est fascinante par son rapport à la nature et à la vie, empreinte de respect, d’humilité, d’entraide et d’adaptation. Leur mot préféré résume à lui seul leur manière de fonctionner: “Imaqa”, mot simple (pour une fois!) signifiant que seul le temps et les glaces sont maîtres. Un mot à ne jamais oublier quand on part dans cette contrée tant il y prend tout son sens.
Cette adaptation fait de ce peuple de chasseurs, le berceau des modes de déplacement doux que sont le kayak et le traîneau à chiens. En effet, ils permettent d’évoluer et de s’inviter au cœur de cette nature grandiose pour approcher une faune riche en mammifères marins (baleines, phoques, bélugas, narvals…) comme terrestres (ours et renards polaires, bœufs musqués, rennes, lièvres variables…). La flore n’est pas en reste puisque la courte période estivale est l’occasion pour la nature de s’en donner à cœur joie. La floraison rapide et intense colore le Groenland, alias le pays vert, d’une parure de fleurs et d’arbres rampants avec des teintes insoupçonnées.

Enfin, un voyage au Groenland, c’est revenir sur les traces des grands explorateurs qui ont découvert ces populations autochtones et ces lieux il y a près d’un siècle. Lorsque nous nous approchons de l’Inlandsis à pied, à partir de la cabane Victor, et remontons l’ancien chemin tracé par les équipes des Explorations Polaires Françaises (dont quelques vestiges abandonnés sur places marquent encore la venue), il est facile d’imaginer les émotions qu’ont dû ressentir ses pionniers. Le grand nord nous fait nous sentir petit et vulnérable face à son spectacle indescriptible qu’est la calotte polaire…

Ainsi, les raisons sont nombreuses, voire innombrables pour venir découvrir ce territoire si particulier. Hors du temps, hors des zones touristiques classiques, il permet un retour à l’essentiel et remet l’Homme à sa toute petite place d’invité sur cette belle planète.

Dès lors, comment choisir où aller sur ce vaste terrain de jeu d’aventure? Ce n’est pas la place ni les points de chute possibles qui manquent!
Chez 66°Nord, nous avons retenus deux territoires pour nos explorations groenlandaises: la côte Est sauvage et préservée et la côte Ouest avec ses icebergs et ses baleines.

La côte Est du Groenland:

Zone la plus sauvage et la plus reculée du pays à cause du courant glacial arctique qui redescend et isole les côtes avec la banquise une grande partie de l’année. Seulement 5000 habitants répartis sur une petite dizaine de villages sur l’ensemble de la côte (près de 3000km). C’est le Groenland authentique avec des petits villages de chasseurs pêcheurs encore partiellement préservés de la modernité. Les paysages y sont montagneux avec des pics effilés surplombant des fjords majestueux parmi les plus longs du monde où se baladent icebergs et baleines de toute sorte. On peut y rencontrer quelques ours mais le territoire est vaste et le risque plus faible qu’au Spitzberg.
On randonne au milieu des vallées glacières, au-dessus des fjords, à proximité des glaciers et des fronts glacières se déversant depuis l’Inlandsis. Dès la mi-août, on peut y apercevoir des aurores boréales, portées par le souffle des baleines qui nagent devant le campement…

Idée séjour: Trek à Angmassalik

groenland4

La côte Ouest du Groenland: La Baie de Disko

La baie de Disko, véritable paradis de l’aventure, est une merveille naturelle partiellement classée à l’UNESCO car c’est la zone débitant parmi les plus gros icebergs de l’hémisphère nord. Outre ses mastodontes de glace, on s’y aventure pour randonner au pied des glaciers et de l’Inlandsis, pour louvoyer entre les icebergs en kayak dans cette baie protégée par l’île de Disko, pour s’immerger dans les villages de pêcheurs isolés ou encore pour approcher les baleines en randonnant en bord de mer. La végétation y est rasante et typique du nord de l’arctique. Le relief est plus doux que sur la côte Est (hormis sur l’île de Disko) et la zone est bordée par le Gulf Stream rendant le climat agréable et stable en été. La région est également plus touristique et mieux aménagée néanmoins la baie reste immense et nous avons su trouver les zones préservées qui font de nos voyages de véritables immersions en nature.

Idée séjour: Randonnée et Kayak en Baie de Disko,  Trek au Royaume des Glaces,  Kayak parmi les géants de glace

groenland3

Plus au sud, la ville de Kangerlussuaq est nichée à l’intérieur des terres, au pied de la calotte polaire et demeure un secteur privilégié pour observer des animaux comme le bœuf musqué et le renne, qui y pâturent.

Idée séjour: Merveilles du Groenland en Randonnée

Pourquoi pas au Nord/Sud?

Plus au sud, le terrain est moins différencié de ce que nous pouvons retrouver dans les pays nordiques voisins (Islande, Norvège…). Si ce n’est le passage régulier d’icebergs sur ces terres verdoyantes et plus fortement habitées. C’est le terrain idéal pour randonnée en liberté, de ferme en ferme !

groenland2

Idée séjour : Randonnée liberté au Sud Groenland

Plus au nord, nous organisons ponctuellement des circuits. A l’est, à bord de kayak en été, dans les fjords de Scoresbysund, plus grand réseau de fjords au monde. A l’ouest en hiver et en traîneau à chiens dans la région d’Ummannaq. Ainsi, nous travaillons chaque jour à explorer les zones les plus propices à la réalisation de vos futures aventures et nous vous attendons donc toujours plus au nord au Groenland ou ailleurs…