Accueil  > Actu polaire  > 1er mai, journée internationale du cheval islandais

1er mai, journée internationale du cheval islandais

Aujourd’hui, c’est la journée internationale du cheval islandais, l’occasion pour nous de vous dévoiler les spécificités de cette race de chevaux bien particulière. Ce cheval viking peuple toute l’Islande et en est devenu un véritable emblème.

Cheval islandais observé depuis notre voyage en Islande "Au centre de la terre"

Cheval islandais observé depuis notre voyage en Islande “Au centre de la terre”. ©Sophie Goubeau

Les cinq allures du cheval islandais

Le cheval islandais est connu pour être la seule race à posséder 5 allures naturelles dont les trois connues :

  • pas,
  • trot,
  • galop.

Jusqu’ici c’est clair pour tout le monde, c’est ensuite que ça se complique. La quatrième allure du Cheval Islandais est :

  • l’amble : le cheval bouge simultanément les pâtes du même côté. Cette allure est utilisée lors de courses à l’amble, un des sports équestres les plus anciens et réputés en Islande.

Et enfin, ce qui fait la spécificité du cheval islandais est :

  • le tölt. Alors là, accrochez-vous bien, le cheval va à l’amble et en plus il a toujours au moins un pied au sol ! Le plus simple est peut-être encore de découvrir cette allure en vidéo.

Une race des plus pures

Les origines exactes du cheval islandais restent assez floues. En effet, ce sont les Vikings qui ont importé sur l’île le cheval islandais. Pour certains le cheval islandais descendrait d’une race originaire du Nord de l’Europe, d’autres les apparentent aux poneys anglais. Dans tous les cas, le résultat est là. Le cheval islandais est aujourd’hui l’une des races les plus pures au monde, due à son isolement et à une sélection naturelle des plus dures.

Un grand nombre de chevaux est mort devant le manque de nourriture mais aussi à cause des conditions climatiques parfois difficiles sur cette île au milieu de l’Atlantique Nord. Ainsi, les chevaux les plus robustes, ont survécu aux famines, aux éruptions volcaniques, aux nuages de cendre et aux autres conditions naturelles difficiles. Aujourd’hui encore cette race est préservée, avec des règles très strictes : aucun cheval ne peut être importé en Islande, et tout cheval islandais qui partirait à l’étranger pour une compétition ou autre raison ne peut plus revenir sur l’île. Ainsi la race est protégée.

Cheval islandais

Cheval islandais observé depuis notre voyage en Islande “Au centre de la terre”. ©Sophie Goubeau

Voir notre voyage Au centre de la terre

Caractéristiques physiques du cheval islandais

Le cheval islandais est petit en taille mais robuste. Il pèse entre 300 et 400 kg et mesure entre 1.25 et 1.45 mètre au garrot, ce qui est considéré comme la hauteur d’un poney selon la Fédération Équestre Internationale. Mais attention ne vous aventurez pas à l’appeler « poney » devant un Islandais ! Il risquerait de se vexer, et vous ne voulez pas voir un descendant de Viking en colère !

Cet animal fait partie intégrante de la culture islandaise et est une fierté nationale. Sa robustesse, sa puissance et son énergie en font un vrai cheval de selle. Et puis, pour la petite anecdote, cheval ou poney ? La question ne se pose même pas, le mot poney n’existe pas dans la langue  islandaise !

chevaux islandais

©Quentin Beauvy

Une balade à cheval en Islande ça vous tente ?

Lors de votre voyage en Islande, vous aurez forcement l’occasion de croiser des chevaux islandais. Et si vous souhaitez vivre l’expérience à fond, de nombreuses fermes équestres situées un peu partout sur l’île vous proposeront de belles balades à cheval. Vous pourrez ainsi tester par vous-même la puissance et les 5 allures qui font la renommée de ce cheval unique.

Voir tous nos voyages en Islande

Une balade à dos de chevaux est une belle manière de parcourir les paysages somptueux d’Islande.