Accueil  > Actu polaire  > Observer les Ours en Finlande

Observer les Ours en Finlande

Environ 1500 ours bruns peuplent les forêts de Finlande. Ils sont particulièrement nombreux le long de la frontière russe, là où les hommes se font moins nombreux.  Lors de votre voyage en Finlande, nous vous proposons d’aller observer de plus près cet impréssionnant mammifère.  Les alentours du parc de Hossa sont réputés pour leur forte densité en ours. C’est justement là que nous organisons nos sorties d’observation des ours. Stéphanie, qui vous accueil en Finlande,  nous raconte sa sortie d’observation :

Nous quittons l’auberge à 15h30 pour un transfert en voiture d’une vingtaine de minutes. A notre arrivée, nous rencontrons notre guide local. Il s’agit en général de Jarmo ou Marko. Ils travaillent tous deux sur ce site depuis de nombreuses années.

Après une quinzaine de minutes de marche nous arrivons à la cabane d’observation, au cœur de la forêt. C’est une cabane simple, à l’intérieur  il y a  un espace pour l’observation : devant les fenêtres, vous vous installez sur des chaises confortables.  Amis photographes, tout est prévu pour vous : une encoche pour vos appareils photos vous permettra d’immortaliser ce moment !  La cabane est aussi équipée de toilettes sèche et de quelques lits superposés. Le guide vous proposera  thé, café,  boissons fraiches ainsi qu’un petit encas.   Les appâts sont placés aux alentours  dans de petites tourbières. Il s’agit essentiellement de saumons.

Observation-ours-finlande-1

Ce jour-là, il nous faudra attendre 2h avant de voir notre premier ours. D’autres fois les ours sont déjà tout près à l’arrivée des participants.  Il faut être tout à fait silencieux. Le guide nous donnera quelques explications chuchotées sur les différents individus.

Pendant notre attente nous avons la chance d’observer un aigle royal. Celui-ci se pose sur la cime d’un arbre et y reste un long moment (alors que les mouettes venues se nourrir de poissons essaient de l’intimider). Il nous quitte après un plongeon vers le sol d’où il attrape un morceau de poisson.

Observation-aigle-finlande-5

Enfin un premier ours s’approche de notre cachette. Il arrive lentement et discrètement et commence à se nourrir des appâts les plus éloignés de nous. Au fur et à mesure, en prenant son temps, il s’approche de nous. Marko le connaît bien, il s’agit de l’ours le plus gros et le plus vieux qu’il connaisse. Il vient se nourrir ici l’été depuis de nombreuses années.

Il est rapidement rejoint par d’autres ours. En tout, nous verrons 4 mâles et une femelle. Parfois ils sont tous là en même temps, à d’autres moments ils s’éloignent pour manger plus tranquillement ou faire un bout de sieste.

Nous les voyons interagir. L’ours le plus imposant intimide beaucoup les autres mâles, qui partent en courant à plusieurs reprises. Il est d’ailleurs très impressionnant de voir un ours courir. Alors que quand il marche il paraît lent et un peu pataud, il peut en fait être vif et très rapide.

Observation-ours-finlande-2

Vers 22h30, les ours se sont éloignés et nous décidons de ne pas attendre qu’ils reviennent. Alors que pendant l’observation nous devions être silencieux, nous pouvons maintenant faire autant de bruit que nous voulons (c’est d’ailleurs recommandé pour éviter de se retrouver nez à nez avec l’un des ours que nous venons de voir). Nous commençons donc à échanger sur l’expérience que nous venons de vivre. Les ours se trouvaient si proche, nous pouvions les entendre se déplacer, déchirer le poisson et grogner.

Observation-ours-finlande-3

Nous repartons enchantés de cette rencontre et espérant secrètement croiser l’un de ces gros nounours lors d’une prochaine randonnée.

A noter : l’observation des ours est possible de mi-avril à mi-août. Il est parfois possible d’y observer des gloutons, des renards ou encore un renne égaré.