Accueil  > Carnet de voyage  > On a marché sur la Lune… en Islande !

On a marché sur la Lune… en Islande !

Par Sophie

Il y a des destinations qui vous marquent à jamais. De celles où l’on aimerait y retourner rien qu’une fois. Car un 1er voyage en Islande vous ouvre les yeux sur des paysages à couper le souffle, des noms de villages imprononçables, de longs bains dans des sources d’eau chaude, des randonnées au milieu des fumerolles … La liste pourrait être longue. Aussi quand on m’a annoncé que je retournais en Islande et qui plus est sur l’un de nos voyages accompagnés, j’avais déjà un pied dans l’avion !

8 juillet : arrivée à Keflavik et accueil par la team « islandaise » 66° Nord ! Je retrouve rapidement Ludovic, notre guide sur le « Voyage au centre de la Terre » et les participants de ce voyage avec qui nous allons passer 15 jours extraordinaires…

La 1ère partie du voyage est marquée par la découverte de la côte Sud de l’Islande. Cette région s’étend de la capitale Reykjavik jusqu’au lac glaciaire de Jokülsarlon. Proche de la mer, elle bénéficie d’un climat océanique. Les cultures sous serres y sont importantes tout comme les élevages de chevaux.

Pendant 4 jours, nous allons découvrir les 1ers paysages volcaniques de l’Islande : Geysir, Gulfoss, Thingvellir. Les cascades s’enchaînent mais ne se ressemblent pas (Gullfoss, Seljalandfoss, Skogafoss). En haut des falaises de Reynisfall, nous observons les macareux s’exercer tant bien que mal au vol ! Sous un grand soleil c’est un magnifique panorama qui s’offre à nous : nous apercevons les plages de sables noirs, des colonnes de laves sorties de nulle part au milieu de la mer, le petit village de Vik, les calottes glaciaires au fond …

[meteor_slideshow slideshow=”islande-voyage-au-centre-de-la-terre”]

Les habitudes aux camps s’installent : montage/démontage de la tente mess, montage des tentes doubles, préparation et dégustation dans la bonne humeur des repas succulents préparés par Ludo et Antoine ! Les 1ers mets islandais sont littéralement dévorés ! Saumon mariné, gigot d’agneau, skyr, flatkokur …

Nous poursuivons notre périple par la traversée impressionnante du champ de lave provoqué par l’éruption du Laki en 1783 puis nous arrivons au parc national de Skatafell avec une lumière incroyable sur le Hvannadalshnukur (2119m). La randonnée du lendemain sous un soleil de plomb (si si !) nous offrira des vues époustouflantes.

12 juillet : périple autour du lac glaciaire de Jokulsarlon littéralement encombré d’icebergs ! Il est temps de s’enfoncer dans les terres et de reprendre la route. Direction Landmannalaugar. Selon moi, Landammalaugar et ses environs restent le plus bel endroit d’Islande. Bien que très visité en cette période d’été, les randonnées toutes plus belles les unes que les autres permettent à chacun de découvrir toutes les couleurs et les facettes de cet endroit. Nous serons d’ailleurs la plupart du temps seuls au sommet ou sur les crêtes. Le bain d’eau chaude à 1h du matin sous le soleil (eh oui pas de nuit à cette époque de l’année) rend l’endroit magique. Je laisse les photos parler d’elles-mêmes car je pourrais encore en rajouter !

[meteor_slideshow slideshow=”islande-skaftafell”]

14-15-16 juillet : après cette redécouverte de l’intérieur, il est temps d’affronter le désert de Sprengisandur. Après une soirée mémorable au refuge de Nyidalur (très agréable et situé au milieu de ce désert de lave), nous empruntons la fameuse piste F910 qui nous permettra de rejoindre Askja puis le Nord de l’Islande.  Cela restera l’un des souvenirs le plus fort de ce voyage. Nous chanterons même une petite Marseillaise en ce jour de fête nationale au beau milieu des coulées de lave. La région d’Askja nous offrira le lendemain un temps splendide au point que nous irons tous nous baigner dans cette eau laiteuse et sulfureuse du Viti !

16-17-18 juillet : Cap vers le Nord direction Myvatn. Pendant 2 jours nous découvrirons cette région marquée par les éruptions volcaniques où la notion de géothermie prend tout son sens. Nous sentons littéralement la Terre travailler, la chaleur remonter de ses entrailles. Après de bonnes journées de marches et des repas toujours gargantuesques, nous savourons le bain dans le Blue Lagoon de Myvatn. Nous parcourons ensuite le parc de Jokulsargljufur où les chutes de Dettifoss et Selfoss nous laissent sans voix.

[meteor_slideshow slideshow=”islande-centre”]

19-20 juillet : Husavik petit port de pêche du Nord de l’Islande nous réservera une belle découverte. Lors de la sortie d’observation des baleines, 2 baleines nous accompagneront, l’une restera très longtemps tandis que l’autre sautera à côté du bateau ! Après cette belle sortie nous continuons notre route vers l’ouest. Godafoss, Akureyri, Glaumbaer seront nos quelques arrêts avant de rejoindre un endroit préservé : Grettislaug. Une sensation de bout du monde envahit le groupe ! Quelle belle soirée …

21 juillet : notre périple s’achève vers la péninsule de Snaefellsnes où le beau temps est décidemment de la partie (12 jours de soleil sur ce séjour !). Le Snaefellsjökull décrit dans le roman de Jules Verne majestueux s’étire devant nous. Nous aurons la chance de parcourir les entrailles de la Terre. L’après midi nous terminerons par une observation des milliers d’oiseaux qui nichent sur les falaises. Les petits viennent de naître !

22 juillet : la nuit à Reykjavik a tenu ses promesses et le retour en France est difficile.

7h15 : L’avion décolle, les paysages lunaires s’éloignent, nous survolons la mer. Voilà l’Islande est derrière moi mais bien encore présente dans ma tête. Ce second voyage fut un enrichissement pour moi. J’ai redécouvert des endroits sous une autre lumière, j’ai appris, beaucoup même, de nos 2 guides sur la géologie, la faune et la vie en Islande.

Ce pays marque tous ceux qui y sont allés. J’en fais partie c’est sûr …