Accueil  > Le saviez-vous ?  > Pourquoi les icebergs sont-ils bleus

Pourquoi les icebergs sont-ils bleus

Lors de nos randonnées en raquettes ou en kayak dans les terres polaires, nous marchons au pied des glaciers et slalomons parmi les icebergs : une occasion d’admirer la beauté de la glace bleue qui nous entoure. Mais pourquoi les glaciers et icebergs sont-ils bleus ? Réponse.

Glacier en arctique, Spitzberg, Svalbard

Glacier au Spitzberg ©Julien Million

Absorption et réflexion de la lumière

Allez un petit peu de physique ! la lumière est composée de rayons appelés “longueurs d’ondes”, qui correspondent aux 7 couleurs de l’arc-en-ciel. Chaque objet autour de nous absorbe des rayons différents en fonction de sa composition moléculaire. Les rayonnements non absorbés sont réfléchis et visibles à l’œil nu, ce sont ces rayons réfléchis qui déterminent la couleur d’un objet. Une surface absorbant tout le spectre de lumière, c’est-à-dire tous les rayonnements, apparaîtra noire. À l’inverse, si elle réfléchit tout le spectre de lumière, elle apparaîtra blanche.

absorption-réflexion des longueurs d'ondes par la matière

Absorption de la lumière par la matière et réflexion de la couleur perçue à l’œil nu. ©Université Paris 1

La glace ancienne et compacte absorbe tous les rayons de lumière avec en priorité les rayons rouges et jaunes, excepté le bleu qui n’est pas totalement absorbé et qui est réfléchi.  C’est cette réflexion qui donne sa couleur bleue à la glace. En rebondissant sur les molécules de glace, les ondes bleues se diffusent et intensifient la couleur.

Plus la glace est dense, plus elle est bleue

L’autre paramètre qui explique la couleur bleutée des icebergs est la densité de leur structure liée à leur âge. Généralement, plus une glace est ancienne, plus elle est compressée et dure, elle contient beaucoup moins de molécules d’air et absorbe plus facilement la lumière. À l’inverse, plus une glace est jeune, plus elle contient de bulles d’air et moins elle absorbe la lumière, elle réfléchit alors ses rayonnements et renvoie une couleur blanche. Ainsi, une glace bleue est généralement une glace dense et ancienne.

Concernant les glaciers, le principe est exactement le même, un jeune glacier est riche en bulles d’air et apparaît donc blanc. À l’inverse, un glacier ancien se compose d’une glace qui se densifie et se compresse sous la pression au fur et à mesure du temps. Elle apparaît ainsi bleutée.

Les icebergs et glaciers bleus de l’Arctique

Cette couleur si pure fait des glaciers et icebergs de véritables chefs d’œuvre de la nature. Lors de nos voyages en Arctique, nous partons à leur rencontre par différents moyens :

Ce sont des moments d’émerveillement que l’on garde longtemps en mémoire. Voici quelques photos prises lors de nos expéditions dans l’Arctique.

Alors, quand est-ce qu’on vous emmène les voir de vos propres yeux ? 😉