Accueil  > Carnet de voyage  > Roadtrip en Islande

Roadtrip en Islande

Adrien, guide 66°Nord spécialiste de la Norvège et Marie, son amie, décident de partir vers une destination qui leur est inconnue : l’Islande. Ils choisissent d’emprunter les routes pour effectuer leur périple autour de l’île…

3 fois, 3 mois et 3 semaines

“3 fois, c’est le nombre de nos rencontres avant de s’aventurer pour une durée de 3 semaines en Islande. Nous avons fait connaissance le 7 mai et nous avons décidé, le 7 Août, soit 3 mois après, de nous donner rendez-vous quelque part dans le Nord. L’excitation de vivre tous les deux un truc un peu fou nous a poussé à nous rencarder en Islande.

Allez vite, achat du guide du routard Islande, remplissage de garde robe Quechuesque et repérage sur carte et nous voilà parti dans cette aventure viking. Tandis que l’un partait du nord de la Norvège, l’autre décollait du sud de la France. Nous voulions sortir de notre zone de confort, pari réussi !

Adrien étant guide à 66°Nord, nous sommes passés faire un coucou le lendemain de notre arrivée à la base de Reykjavik et juste avant notre départ pour le tour de l’île. L’équipe nous a accueilli chaleureusement et Judith a été d’une grande aide pour nous tout au long de ce voyage. Reprenant la carte avec nous, elle nous a expliqué les endroits à voir, les bons plans et tuyaux pour mener à bien notre roadtrip. Nous sommes repartis avec un duvet -5° supplémentaire, quelques matelas pour plus de confort et deux-trois gamelles en plus, le tout entassé dans la plus petite des voitures de location.

roadtrip-route-islande-marie-adrien

© Adrien Charles

L’Islande : dépaysement garanti

Nous avons décidé de commencer le tour de l’île par le nord, la priorité étant le besoin de se retrouver seuls au milieu d’une nature quasi-vierge, là où l’homme n’a pas encore laissé sa trace. Cette quiétude nous l’avons trouvé dans les Fjords du nord-ouest. Silence assourdissant, comme lorsque la neige tombe et rend hermétique tout son extérieur. Immensité de terres sauvages qui laisse entièrement place au règne animal. Le dépaysement tant attendu est immédiat…

Cinq jours de laisser aller au rythme des chants d’oiseaux et à la douceur des vagues des fjords plus tard, nous avons repris la route par la côte nord pour nous retrouver dans la région du lac Myvatn.

Encore un choc merveilleux face à ce paysage lunaire sorti tout droit d’un film documentaire sur la pré-histoire. La fumée qui s’échappe directement du sol, la couleur ocre de la terre et le bleu cristallin des sources chaudes nous plongent dans une incroyable sidération.

Des Fjords du nord-est jusqu’à la côte sud de l’île nous avons trouvé la nature plus douce, moins rude. Les vallées sont plus fréquentées mais les paysages n’en sont pas moins imposants. Étrange contiguïté entre la rudesse que nous offre à voir les hauts sommets abrupts et le glacier et la quiétude des douces prairies verdoyantes.

Les photos sur internet ne mentent pas, l’Islande est une pépite d’or pour l’œil.

roadtrip-montagnes-islande-marie-adrien

© Adrien Charles

Une expérience unique

A la fin de nos deux semaines sur les routes islandaises, nous sommes retournés voir l’équipe de 66°Nord qui nous a gentiment proposé de nous héberger à la base avant de poursuivre notre chemin à l’intérieur des terres cette fois-ci. C’est eux qui nous ont parlé du trek de Landmannalaugar et nous les remercions pour leurs précieux conseils car cette expérience était une fois de plus époustouflante.

Il va sans dire que même merveilleux ait été notre voyage, il n’a pas été de tout répit. La conduite sur les pistes est une vraie partie de plaisir, le climat islandais, fidèle à lui-même, s’est abattu sur notre tente juste après un coucher de soleil doré, un passage à gué à 5° pieds nus et en petite culotte…, nous sommes revenus en France non sans histoires à raconter !”

roadtrip-islande-selfie-marie-adrien

© Adrien Charles

Marie et Adrien