Accueil  > L'équipe 66nord  > Voyageur Polaire: une bête curieuse !

Voyageur Polaire: une bête curieuse !

image-bonne-annee

Tel le saumon de l’Atlantique, le voyageur polaire est à contre-courant. Lorsque les premiers beaux jours arrivent et que le soleil commence à caresser notre peau, cela signifie pour beaucoup qu’il est temps de faire cap au Sud pour profiter des multiples joies qu’offrent les destinations “soleil”. Excepté pour notre voyageur polaire qui file vers le nord avec exaltation….

A contre-courant par rapport aux glaces du grand nord, qui voit sa soif de découverte grandir avec le temps. Et plus il découvre la diversité de ces territoires, plus il souhaite les arpenter avec tous les moyens de déplacement possibles et imaginables utilisés dans ces contrées (kayak, raquettes, ski, traîneau à chiens…)

Notre “saumon-voyageur polaire” n’est décidément pas une espèce comme les autres. Il lit des récits de Paul Emile Victor et de Nicolas Dubreuil quand il va aux toilettes. Il se dit qu’un jour, il partira en “expédition” à Prémanon au musée polaire. Il adore manger des nouilles chinoises et du salami. Il croit aux trolls, aux esprits de la forêt. Il s’est déjà fait piquer la tête par une sterne arctique. Il est adepte des atterrissages au milieu des champs de glace, voire des alunissages quand il va en Islande. Il adore que ses vêtements sentent le feu de bois même 3 semaines après son retour. Il aime contempler le paysage pendant des heures en aboutissant à des réflexions hautement philosophiques, telles que: “ finalement, on est pas bien plus gros que des moustiques !”. D’ailleurs, il connaît tous les trucs et astuces pour les repousser. Le confort d’une nuit sous tente en pleine nature lui paraît plus confortable que celui d’une paillote sur une plage de sable doré. Il provoque l’incompréhension de ses proches et collègues de travail quand il part dans le nord en hiver profiter d’un enneigement optimal et des aurores boréales. En outre, il a l’audace d’y retourner l’été car la luminosité y est permanente et les couleurs incomparables. Il est adepte du lâcher prise qu’impose le voyage d’aventure. Il est persuadé que l’humidité est bonne pour la peau et que le froid conserve…

Le voyageur polaire se retrouve dans certains de ces traits, parfois dans l’ensemble ! Mais plus que tout, ce voyageur est humble face à cette nature grandiose et toute puissante qu’il tente d’approcher à chacune de ses incursions dans le grand nord.

Ces voyageurs si particuliers, chez 66°Nord, nous les connaissons bien car nous partageons la même passion. Nous nous retrouvons souvent ensemble à randonner, pagayer ou skier au-dessus du cercle polaire. Ce ne sont ni des super héros, ni des ressortissants des chasseurs alpins formés à la rude façon commando. Ce sont des personnes ordinaires adeptes de voyages hors normes, de voyages où l’activité amène à la découverte et où l’imprévu demeure notre compagnon de route. Mais quelle route !

merci